Pourquoi subir un traitement radiculaire?

Le traitement radiculaire, aussi appelé traitement endodontique ou dévitalisation, est une procédure courante et sûre visant à traiter une infection située dans la pulpe dentaire. Il y a des années, les dents abîmées et malades étaient enlevées. Mais l’arrivée des techniques dentaires modernes a permis aux dentistes de sauvegarder et de réparer les dents endommagées grâce au traitement radiculaire. Les dents infectées non enlevées ou réparées seront une source d’infection, contaminant le corps et affaiblissant le système immunitaire. Comme les dents abîmées ne se soignent pas toutes seules, au fur et à mesure que leur état se dégrade, elles vont continuer à endommager l’os, provoquant une douleur extrême.

medicine

De quelle manière les dents deviennent-elles infectées?

Les dents deviennent infectées lorsque la pulpe, les tissus mous des nerfs et les vaisseaux qui se trouvent à l’intérieur de la dent, subissent une lésion. Les caries profondes, les dents fissurées ou fracturées et les multiples obturations sont des causes courantes de lésion de la pulpe dentaire. Une affection parodontale grave peut être une autre cause. Toutes ces situations peuvent permettre aux germes de pénétrer dans la chambre pulpaire, ce qui entraîne une infection et la maladie. Lorsque cela se produit, la pulpe dentaire ne peut pas se réparer toute seule, donc elle meurt. Sans traitement, le pus généré par l’infection finit par s’accumuler au bout de la racine, et provoque l’apparition d’un trou dans l’os de la mâchoire, qu’on appelle un abcès. L’abcès peut entraîner des dommages à l’os qui se trouve autour de la dent.

Comment savez-vous que vous avez une dent infectée?

Bien que certaines personnes n’aient aucun symptôme, les signes suivants sont couramment observés dans les infections dentaires et peuvent indiquer le besoin probable d’un recours au traitement radiculaire :

  • une sensibilité au chaud et au froid, qui peut aussi être causée par l’abrasion de la brosse à dents;
  • une douleur ou un élancement lorsque la mâchoire croque, qui peut aussi être causé par le frottement des dents;
  • un gonflement, qui peut aussi être causé par une affection parodontale;
  • une carie dentaire grave;
  • un mauvais goût dans la bouche.

Traitement de canal

Lorsqu’une carie dentaire a atteint la pulpe où est logé le nerf, le dentiste doit procéder à soigner la dent par un traitement de canal / traitement radiculaire afin de prévenir une infection bactérienne. Dès que les bactéries ont pénétré dans la pulpe, la dent doit être dévitalisée.

Une dent ayant eu un traitement de canal devient fragilisée, et risque plus de casser. Il est conseillé de restaurer une telle dent par une couronne ou au moins par un pivot dentaire pour lui donner de la solidité.

 Circonstances où on a besoin d’un traitement de canal

  • Carie profonde ayant atteint la pulpe dentaire où se trouve le nerf.
  • Dent brisée où une obturation ne suffit pas à restaurer.
  • Pulpe irritée par un traumatisme.
  • Pulpe irritée par une obturation (plombage) très profonde.
  • Dent ayant besoin d’une couronne mais nécessitant de support additionnel d’un pivot.
  • Lésion périapicale, c’est-à-dire lésion infectieuse se trouvant au bout de la racine d’une dent qui peut être perçue sur une radiographie.

Étapes de préparation d’un traitement de canal

  • Réalisation de l’anesthésie locale par le dentiste.
  • Élimination de la carie et des tissus vivants à l’intérieur de la dent (pulpe dentaire).
  • Nettoyage de l’intérieur de cette dent par une action mécanique : grattage de la surface intérieure des canaux pulpaires (à l’aide de limes endodontiques manuelles ou mécaniques), associée à une action chimique : irrigation avec un désinfectant.
  • Réalisation de l’obturation canalaire, c’est-à-dire le remplissage permanent des canaux de la dent. Le matériau utilisé est le plus souvent la gutta-percha chauffée (polymère isolant et très biocompatible) liée aux avec un ciment canalaire.
  • Mise en place d’un pivot dentaire et restauration de la dent soit par une obturation ou par une couronne.

Taux de réussite et complications

Le traitement de canal a un très bon taux de réussite : plus de 95 %. Si bien entretenues, les dents soignées par un traitement de canal peuvent durer toute la vie.

Malgré tous les efforts que le dentiste a fait pour nettoyer et isoler les canaux d’une dent, de nouvelles infections peuvent surgir.

Les raisons improbables (5 %) qui peuvent mener un traitement de canal à une complication sont :

  • Un plus grand nombre de canaux non perçus.
  • Une fracture non détectée dans la racine d’une dent.
  • Une séparation d’un morceau de l’instrument de nettoyage par le dentiste et qui reste dans le canal. Dans ces cas la dent peut rester asymptomatique, ou peut amener à une complication.

Suite à une complication, une dent peut être retraitée par un deuxième traitement de canal. Elle peut aussi subir une apectomie qui consiste à faire l’ablation chirurgicale de la partie de la racine infectée à travers la gencive. Dans les éventualités où aucun traitement n’a rétabli la complication, on peut devoir extraire la dent en question.

Une dent ayant reçu un traitement de canal peut se carier comme les autres dents. Il est alors important de conserver une bonne hygiène buccale pour garder cette dent très longtemps. De plus, il est conseillé de restaurer une dent dévitalisée par une couronne pour qu’elle soit solide.

(Visited 1 153 time, 1 visit today)



0970 777 602

francais@madenta.eu
Heures d'ouverture

Abonnez-vous à notre
NEWSLETTER

 
Navigate top